Autre sujet : Le petit déjeuner régime équilibré idéal pour maigrir

Le rythme de nos vies professionnelles nous pousse souvent à ne pas prendre de repas le matin faute de temps. Beaucoup estiment que c’est une erreur, car sauter le petit-déjeuner surtout lors d’un régime pourrait conduire très souvent à une suralimentation plus tard dans la journée, mais de récentes études prouveraient le contraire…

Des tests scientifiques récents affirment en effet l’inverse…

Alors que d’anciennes études auraient prouvé que le fait de manquer le repas du matin pouvait entraîner une suralimentation et accroître le risque d’obésité, de nouvelles recherches affirmeraient le contraire.

Une étude, impliquant 40 adolescentes, a révélé que les participants consommaient au minimum 350 calories de moins les jours où ils s’abstenaient de prendre un petit-déjeuner, comparativement aux autres jours..

Les spécialistes en nutrition ayant mené cette étude affirment que ses résultats remettent en question certaines recherches antérieures suggérant que sauter le petit-déjeuner pouvait entraîner excès alimentaire.

Pour beaucoup, le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée, mais pour certains (comme moi), la sensation de faim ne se fait pas ressentir forcément au saut du lit. Cela dit, quel effet peut provoquer sur notre forme la suppression du petit-déjeuner ?

Sauter le petit-déjeuner peut-il provoquer une baisse d’énergie ?

Afin de confirmer/d’infirmer ce fait, une autre étude a été menée sur 40 adolescentes âgées de 11 à 15 ans. Les participantes devaient durant 3 jours consécutifs prendre un petit-déjeuner standard à indice glycémique faible (IG), contenant 468 calories, puis s’abstenir d’en prendre les 3 jours suivants.

Le but de ce test : observer et comparer les effets de 3 jours consécutifs d’alimentation le matin à l’abstinence du petit-déjeuner sur l’apport énergétique (et l’activité physique) chez les sujets.

Dans le cadre de cette étude, chaque participante devait tenir un journal alimentaire; toutes les activités physiques étaient surveillés à l’aide d’un accéléromètre.

Les chercheurs ont constaté que les jours où les participantes sautaient le petit-déjeuner, leurs consommations journalières diminuaient de 353 calories par rapport au jour où elles mangeaient le matin.

Résultat : sauter le petit-déjeuner semble n’avoir aucune influence sur les niveaux d’activité physique et sur le forme, selon ces chercheurs.

Sauter le petit-déjeuner n’est, selon moi, pas un facteur de prise de poids

Personnellement, je ne prends plus de petit-déjeuner le matin depuis des années, et je peux affirmer que :

  • je n’ai pas grossi ni maigri à outrance depuis des années
  • je n’ai jamais ressenti de fatigue (du moins du fait de ce manque)
  • je ne suis pas sujet à des fringales durant la journée
  • je déborde d’énergie la plupart du temps

Conclusion : si vous avez pris l’habitude d’en prendre un tous les matins, continuez (à partir du moment où il est diététique), si vous estimez que cela n’est pas nécessaire, abstenez-vous !

 

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.