Maigrir avec le régime paléolithique


Perdre du poids en mangeant des produits naturels

Qui aurait pu croire que manger comme un homme des cavernes pouvait faire perdre du poids efficacement et rapidement ? Qui aurait pu soupçonné les bienfaits de la matière grasse sur notre organisme et notre santé il y a quelques années encore ? C’est ce que promet le régime paléo, une façon de se nourrir basée sur les habitudes alimentaires des hommes paléolithiques en vogue ces derniers temps. Mais est-ce vraiment une manière de s’alimenter sainement ?



Les meilleurs produits pour maigrir !


Qu’est ce que le régime paléo ?

Le régime paléo est basée sur le régime alimentaire de nos ancêtres chasseurs et cueilleurs. Il se constitue d’aliments non transformés entiers que l’on peut trouver dans la nature. De même, le régime Seignalet prône les vertus bienfaisantes de la nourriture 100% naturelle.

Le principe est simple : nos ancêtres, étant génétiquement semblables à l’homme moderne, et ayant prospéré en mangeant des aliments purement naturels, étaient exempts de maladies comme l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques. Ils entretenaient leur santé et musculature naturellement par l’exercice physique généré par la chasse et la cueillette ainsi que la consommation du fruit de leurs durs labeurs.

Nos ancêtres étaient des athlètes dont la musculature et la stature forte se sont forgées grâce à la cueillette mais surtout la chasse.

La nourriture paléo : la nourriture de l'homme des cavernes

Les hommes paléolithiques étaient en bonne santé

Le régime paléo est-il dangereux pour la santé ?

Certaines personnes témoignent d’effets secondaires comme la constipation, le mal de tête, la fatigue ou autres.

Ces inconvénients, je pense, sont plus dû à certaines aliments que ces personnes ne supportent pas ou plus ou à un changement brutal d’alimentation. En effet, le régime paléo étant une manière de se nourrir tellement souple qu’il peut être facilement adapté : il n’y a pas une seule façon de suivre ce régime mais une infinité, donc tout est question de sélection des aliments. Peut-être mangez-vous déjà paléo sans même vraiment le savoir… il est donc compatible avec tout homme et toute femme en période de grossesse ou non. Cela dit, afin d’éviter tout risque, je vous conseille tout de même d’en parler à votre médecin avant de débuter tout régime ou changement drastique d’alimentation, surtout si vous êtes une femme enceinte.

Les bienfaits du régime paléo

Plusieurs études suggèrent que ce régime pourrait conduire à une perte progressive et significative du surpoids ainsi qu’une amélioration majeure de la santé et ce sans avoir besoin de compter les calories ingérées. Cependant, pour suivre un régime paléo, il faut tout de même se plier à certaines règles peu contraignantes notamment au niveau du choix des aliments.

Comment suivre un régime paléolithique ?

Ceux qui est positif, c’est qu’il n’y a pas une seule bonne manière de suivre un régime paléo; en effet, les hommes paléolithiques se nourrissaient de ce qu’ils trouvaient comme nourriture. Certaines s’alimentaient en majorité de viandes et poissons (régime faible en glucides), d’autres privilégiaient les fruits (régime alimentaire riche en glucides), de plantes et légumes.

Vous pouvez donc adapter les aliments que vous consommerez à vos propres besoins et préférences personnelles.

Liste des aliments conseillés en paléolithique

  • les viandes : boeuf, agneau, poulet, dinde, porc et d’autres.
  • les poissons et fruits de mer : saumon, la truite, l’aiglefin, crevettes, crustacés, etc. Choisissez capturés dans la nature si vous le pouvez.
  • les oeufs : choisissez les biologiques de préférence.
  • les légumes : le brocoli, le chou, les poivrons, les oignons, les carottes, les tomates, etc…
  • les fruits : les pommes, bananes, oranges, poires, avocats, fraises, bleuets et plus encore.
  • les tubercules : pommes de terre, patates douces, ignames, navets, etc.
  • les noix et graines : amandes, les noix de macadamia, noix, noisettes, graines de tournesol, graines de citrouille et plus encore.
  • les graisses saines et huiles : lard, le suif, l’huile de noix de coco, l’huile d’olive, l’huile d’avocat et autres.
  • le sel et les épices : sel de mer, l’ail, le curcuma, le romarin, etc…

Les aliments à éviter

  • le sucre et le sirop de maïs à haute teneur en fructose : boissons gazeuses, jus de fruits, le sucre de table, bonbons, pâtisseries, crème glacée et bien d’autres.
  • certaines céréales : les céréales dans les pains et les pâtes, le blé, seigle, orge, etc…
  • les légumineuses : les haricots, les lentille…
  • les produits laitiers : évitez le plus possible les produits laitiers, en particulier faible en gras (cela dit, certaines personnes suivant la diète paléo consomment du lait entier comme le beurre et le fromage).
  • les huiles végétales : l’huile de soja, l’huile de tournesol, l’huile de coton, l’huile de maïs, de pépins de raisin, l’huile de carthame et autres.
  • la matière grasse transformée : comme certaines margarines transformées; habituellement dénommé « hydrogéné » ou « huiles partiellement hydrogénées ».
  • les édulcorants artificiels : l’aspartame, le sucralose, la stevia, les cyclamates, la saccharine, l’acésulfame de potassium. Utilisez plutôt les édulcorants naturels à la place de ces produits.
  • les aliments hautement transformés : tous les produits de supermarché de la grande distribution étiquetés «régime» ou «faible en matières grasses». Cela comprend bien entendu les substituts de repas artificiels.

Pour résumer, il faut ABSOLUMENT éviter tous les produits de consommation transformés en usine sauf certaines rares exceptions.

Que boire quand vous avez soif ?

Vous pouvez boire du café ou du thé sans sucres, mais sachez que l’eau est la meilleure des boissons que vous pouvez consommer lors d’un régime. L’alcool comme le vin rouge est toléré mais à faible quantité (un verre par semaine). Evitez les alcools forts comme le rhum ou le whysky.

Conclusion

En matière de nutrition, personnellement je pense que les aliments du régime paléo sont les meilleurs pour votre organisme, et que ce régime, s’il est bien dosé, peut effectivement vous faire perdre du poids, à la condition de bien élaborer vos repas. Il existe sur internet pas mal de recettes certifiées paléolithiques de qualité.

Laisser un commentaire

Fermer