Autre sujet : Les conseils pratiques pour maigrir à la ménopause


Les meilleurs produits pour maigrir !


La prise de poids pouvant menée à l’obésité est une épidémie voire un grave problème de santé publique, et elle augmente significativement chez les femmes lors de la période de pré-ménopause et de ménopause. Mais qu’elles sont les causes exactes de ce regain de poids ? Il y a-t-il une raison pour laquelle les femmes quinquagénaires sont sujettes à ce problème ?

Combien de poids prend-on en période de ménopause ?

Selon certaines études, le gain de poids moyen chez les femmes en périménopause serait d’environ de 2 à 3 kilos. Cependant, 20% de ces femmes peuvent grossir de 5 kilos voire plus. Ce qui peut être surprenant voire incompréhensible pour beaucoup d’entre elles, c’est le fait que leur alimentation n’aie pas significativement changée. En effet, grossir quand on mange plus que d’habitude est normal, mais prendre du poids alors que notre nutrition n’a subi aucune modification, peut être perturbant.

Il existe des raisons à cela, même si elles sont encore troubles et méconnues.

Quelles sont les causes de la prise de poids pour les femmes ménopausées ?

Les raisons de l’augmentation de l’obésité chez les femmes ménopausées ne sont pas claires. Certains chercheurs affirment que l’absence d’œstrogènes en période de ménopause peut être un important facteur déclenchant l’obésité. La carence en œstrogènes augmente le dysfonctionnement métabolique prédisposant au diabète sucré de type 2, au syndrome métabolique et aux maladies cardiovasculaires. L’oestrogène joue un rôle essentiel dans le stockage et la distribution des graisses.

Avant la périménopause, l’œstrogène dépose de la graisse dans les cuisses, les hanches et les fesses. Pendant et après la ménopause, la baisse de l’œstrogène conduit à une augmentation globale de la masse grasse totale, mais aussi à une mauvaise répartition des graisses accumulées dans les membres supérieurs et inférieurs. Des recherches ont montré que cette augmentation du tour de taille est plus conséquente chez les femmes ménopausées. La résistance à l’insuline, le diabète et les autres maladies inflammatoires survenant à 40 et 50 ans voire plus sont aussi des causes non négligeables.

Un autre facteur contribuant à la prise de poids lors de la périménopause peut être aussi l’augmentation de l’appétit et l’apport calorique qui se produit en réponse des changements hormonaux. Lors d’une étude, des scientifiques auraient observé des taux de ghréline (hormone de la faim) significativement plus élevés chez les femmes périménopausées.

Les faibles niveaux d’œstrogènes dans les derniers stades de la ménopause peuvent également altérer la fonction de la leptine et du neuropeptide Y, hormones contrôlant la plénitude et l’appétit. Par conséquent, les femmes atteignant les derniers stades de la périménopause peuvent être amenées à manger plus.

Existe-t-il des méthodes efficaces pour perdre du poids lors de la ménopause ?

Bien que le risque est plus élevé lors de cette période, ce n’est pas une fatalité. Afin de maintenir son poids de santé ou à défaut maigrir, lisez l’article « Comment maigrir à la ménopause« , cela vous aidera.

A lire aussi :

L’insuffisance pondérale peut-elle déclencher une ménopause précoce ?

Les autres avantages majeurs du sport sur les femmes ménopausées

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.