Comment perdre du poids avec des médicaments


Tout savoir sur les médicament pour maigrir

Les médicaments de régime pour maigrir vite du ventre, du visage, des cuisses ou de tout le corps sont généralement des produits utilisés lors du traitement de l’obésité et des problèmes de surpoids sévères mais bien des gens les utilisent pour perdre les 3 à 5 petits kilos qui les gênent. Leur mécanisme d’action génèrent une augmentation du métabolisme (augmentation de la température du corps) et/ou un accroissement de l’activité de la thyroïde, une diminution de la sensation de faim, et/ou une réduction de l’absorption des graisses par l’organisme par liaison avec ces dernières, permettant au corps de ne pas les absorber.



Les meilleurs produits pour maigrir !


Quels sont les différents types de médicaments pour maigrir ?

On distingue grosso modo deux types de médicaments de régime. Le premier comprend les médicaments que vous pouvez acheter sans ordonnance comme les laxatifs, les médicaments coupe-faim, et les pilules pour maigrir à base de plantes naturelles. Le deuxième est la catégorie des médicaments type cachets ou autres destinés à être vendus sous ordonnance, comme les amphétamines et leurs dérivés, ainsi que la nouvelle génération de produits pharmaceutiques tels que l’orlistat et la sibutramine.

Ces médicaments ont la capacité de faire perdre du poids rapidement et sont utilisé comme traitement d’appoint contre l’obésité nutritionnelle; ils sont donc recommandés pour celles et ceux souffrant d’un surpoids grave. Ils trouvent leur utilité souvent avant une chirurgie. Cependant, leurs effets bénéfiques sont dominés par des effets secondaires qui peuvent être légers, tels que des ballonnements ou flatulences , mais aussi très grave, comme une altération du système cardiovasculaire pouvant conduire à un coma ou parfois un décès.

Il existe aussi une catégorie distincte qui comprend les suppléments et produits utilisés pour compenser une carence en vitamines, en fibres et autres nutriments pouvant survenir au cours d’un programme de perte de poids. En effet, lorsque l’on maigrit, on élimine les graisses, mais aussi certains nutriments importants. Ces médicaments permettent de combler ce manque.

Dans tous les cas, pour toutes les personnes souhaitant tester des médicaments pour la perte de poids, je préconise de prendre conseil chez un nutritionniste ou spécialiste de la santé afin d’éviter tout problème grave.

Comment fonctionne les médicaments de perte de poids ?

Les mécanismes par lesquels les médicaments de régime agissent varient en fonction du produit que vous utilisez et l’objectif à atteindre. En général, nous pouvons les distinguer comme suit :

Action sur le métabolisme

Ces produits agissent sur le niveau métabolique en augmentant la température du corps ou en intervenant au niveau de la thyroïde, renforçant ainsi la production d’hormones (une thyroïde hyperactive provoque l’augmentation du métabolisme et de la température du corps grâce à l’action des hormones thyroïdiennes sur le métabolisme). Ce processus génère un accroissement des dépenses en énergie et conduit à une perte de poids effective.

Action contre les glucides

Ces médicaments permettent de réduire l’absorption du sucre tout en améliorant leur utilisation par l’organisme.

Bloqueurs de graisses

Via un procédé chimique complexe, ces produits agissent en captant les graisses absorbées lors de la digestion, empêchant leurs assimilations par l’organisme.

Action sur la faim

Ceux-ci permettent de réduire la sensation de faim afin de limiter la consommation d’aliments trop riches en calories. La diminution de la faim se produit soit par action sur le système nerveux, soit par action gonflante sur les fibres présentes dans l’estomac (le patient se sent vite rassasié, un sentiment de satiété l’empêche de manger plus).

Action sur les fluides corporels

Ces produits permettent d’augmenter l’élimination des excès de liquide favorisant la perte de poids. Les laxatifs agissent également au niveau du côlon : ils augmentent le transit intestinal en veillant à ce que la nourriture reste moins de temps au niveau de l’intestin.

Les types de médicaments pour maigrir en vente libre

Gélules pharmaceutiques composées de plantes

Pilules à base de plantes naturelles

Les produits dits amincissants sont ceux pour lesquels aucune ordonnance n’est nécessaire pour les acheter. L’efficacité de ces médicaments, selon certains experts de la santé et diététiciens, n’est pas très élevé car ils ne fonctionnent que pendant les premiers jours de consommation, principalement parce que le sujet est inconsciemment dans un état de prédisposition psychologique (le sujet limite la quantité de nourriture ingérée et commence alors à mincir). En outre, ils doivent être associés à un régime hypocalorique et à une activité physique facilitant la perte de poids réelle (doit-on parler d’effet placebo ?).

Les laxatifs amincissants

Les laxatifs sont utilisés dans l’amaigrissement en raison de leur double effet sur le corps. Le premier favorise l’élimination des fluides corporels, empêchant ainsi la réabsorption de l’eau dans le côlon, et l’autre effet permet la réduction de l’absorption des nutriments, car le passage des aliments dans l’intestin étant très rapide, le transit intestinal est accéléré, ce qui réduit l’assimilation des nutriments.

Ils favorisent donc la perte de poids car ils débarrassent le système digestif des fluides corporels nutritifs alors que le besoin en calorie du métabolisme reste lui réel et bien présent. De ce fait, ces médicaments présentent de nombreux effets secondaires, tels que les flatulences, la faiblesse, des douleurs abdominales, de la fatigue, des risques de déshydratation, et un déséquilibre électrolytique du fait de la perte excessive de fluides et de nutriments.

Les médicaments anti-faim

Les médicaments en vente libre en pharmacie contre la faim sont pour la plupart des suppléments homéopathiques ayant un effet anorexigène sur la base des différentes substances qu’ils contiennent, comme les substances naturelles telles que la caféine, le guarana, la théine, la synéphrine (présente dans l’orange amère), et l’éphédrine. L’éphédrine est la seule substance n’étant plus considéré comme un supplément alimentaire car, bien que provenant d’une plante naturelle, elle présente une structure similaire à celle de l’amphétamine dont je vous parlerai plus tard, et tombe donc dans la catégorie des médicaments. Les compléments alimentaires contre la faim agissent au niveau du métabolisme, stimulant le système nerveux dans la production de catécholamines (un inhibiteur puissant réduisant la sensation de faim grâce à son action sur le système nerveux central).

Ces médicaments ont des effets secondaires certains tels que la toxicomanie, raison pour laquelle les experts recommandent leur utilisation sur une période de 4 semaines maximum; ils ne sont également pas recommandés pour les personnes souffrant de diabète, d’hypertension et d’hyperthyroïdie car ils modifient les processus métaboliques. Ils peuvent aussi être source de nervosité, d’insomnie, d’anxiété et d’hyper-excitabilité en raison de leur action sur le système nerveux central.

Un autre type de suppléments anti-faim est composé de fibres alimentaires dont le principe de fonctionnement est basé sur leur double capacité à gonfler dans l’estomac lorsqu’il est ingéré (sentiment de satiété), et à agir au niveau intestinal en limitant l’absorption des graisses et des glucides. Ces compléments alimentaires n’ont pas d’effets secondaires autres que provoquer un gonflement : il est donc préférable d’éviter de les prendre avant de se coucher. Les médicaments les plus courants sont à base de pectine, de glucomannane, d’agar, de son et de gomme de guar.

Les pilules amaigrissantes sans ordonnance d’un médecin

Il existe tout un tas de types de pilules amaigrissantes sans prescription médicale sur le marché. La plupart d’entre elles sont composées d’herbes, mais on trouve aussi des pilules particulières très efficaces pour réguler la satiété par un gonflement dans l’estomac.

Médicaments à prendre sous avis médical

Certains médicaments très actifs ne pourront pas être achetées sans ordonnance d’un médecin

Les cachets ou pilules minceur à base de plantes naturelles

Elles exploitent les caractéristiques de certains types de substances contenues dans des plantes afin d’augmenter le métabolisme et la combustion des graisses, ou réduire l’absorption de ces dernières. Elles sont analogues aux suppléments anti-faim naturels dont je vous ai parlé plus haut dans cet article, et les plus célèbres sont à base de chitosan, une fibre dérivée de la chitine, un composant que l’on trouve aussi dans les coquilles des crustacés. Cette substance est très soluble et présente aussi l’avantage de ne pas pouvoir être digéré par l’organisme, et en se liant aux matières grasses ingérées, celles ci héritent de cette propriété : le système digestif les ingurgite et les rejette alors tout simplement. Ces pilules n’ont pas d’effets secondaires, mais ne doivent pas être prises si vous être sous traitement par voie orale, car elles peuvent réduire l’absorption de vos médicaments.

Les pilules à effet « ballon » pour l’estomac

Cette catégorie de pilule minceur crée le très célèbre «effet ballon», un procédé efficace remplissant l’estomac comme un ballon provoquant un sentiment de satiété. Cette pilule est constituée d’une substance gélatineuse à base de caoutchouc naturel de plante éliminé normalement au bout d’une heure par l’organisme suivant l’ingestion. Elle doit être prise avant les repas, avec beaucoup d’eau, et, selon votre désir de perdre ou maintenir votre poids, les doses varient de 3 à 2 capsules respectivement, avant chaque repas, pour un total de 6 à 4 capsules par jour. Elles ne présentes pas d’effets secondaires, mais, pour les mêmes raisons que les précédentes pilules, elles sont contre -indiqué si vous prenez des médicaments par voie orale, car elles pourraient provoquer un déficit d’absorption de l’agent actif du médicament réduisant ainsi son efficacité.

La nouvelle génération de pilules

Ce sont les nouvelles pilules de perte de poids qui ont été « récemment » mises sur le marché et très largement médiatisés par les stars américaines qui les utilisent comme la nouvelle pilule de régime composée d’extraits de capsicum chili, un composant contenant de la capsaïcine, très actif mais nocif pour l’estomac. Ces pilules sont pour cette raison encapsulées par un revêtement spécial qui empêche la substance active contenue d’irriter la muqueuse de l’ estomac afin d’exploiter au mieux les propriétés du chili.

Les effets du capsicum chili sont triples :

Où acheter des compléments alimentaires amincissants ?

Vous pouvez les acheter sur internet en ligne sur le très bon site Amazon, mais aussi en pharmacie et parfois même en grande surface. Si vous les acheter sur le web, faites tout de même très attention à la réputation du site e-commerce qui les propose. Au niveau des prix, il en existe des pas chers, mais le plus important c’est leur qualité, donc ne cherchez pas forcément les prix des compléments alimentaires les plus bas.

Les médicaments pour maigrir à ordonnance médicale

Il faut bien noter, et je vous le redirais 1000 fois s’il le faut, que les médicaments pour la perte de poids doivent être utilisés lors de mesures thérapeutiques contre l’obésité grave et/ou des problèmes de surpoids sans solution.

Heureusement d’ailleurs, les médicaments les plus actifs nécessitent une prescription médicale. Via une ordonnance, ils peuvent être achetés dans les pharmacies seulement après avis favorable d’un médecin assermenté. Les plus populaires sont les amphétamines et les médicaments anorexigènes qui ont un effet similaire aux amphétamines. Cependant, en raison de leurs effets secondaires multiples, ils ne sont plus sur le marché, et ont été remplacés par deux nouveaux médicaments : l’orlistat et la sibutramine, qui sont tous deux néanmoins très efficaces.

Les amphétamines

Les amphétamines se comptaient parmi les premiers médicaments mis sur le marché utilisés pour l’amaigrissement. Ils agissent au niveau du système nerveux central provoquant l’euphorie, une plus grande résistance à la fatigue et des troubles du sens du danger. En plus de leur action sur le système nerveux central, ils agissent aussi sur le système cardiovasculaire, en augmentant la fréquence cardiaque, la pression artérielle ainsi que le système métabolique (augmentation du métabolisme basal), provoquant la montée de la température du corps et la réduction de la sensation de faim (libération de catécholamines). Pour cette raison, ces médicaments ont été utilisés dans le traitement de l’obésité sévère. L’effet bénéfique était transitoire, cependant, et, quand elle se terminait, le patient sentait fatigué, manquait d’énergie, se sentait déprimé et somnolent. Ce sont les symptômes de sevrage réels provoqués par l’absence de l’action stimulante de catécholamines (en gros, une sensation de manque comme pour la drogue). En plus de la dépendance, il existe d’autres effets secondaires très graves, comme le risque de crise cardiaque, de convulsions, de coma et même de décès. Pour cette raison, leur prescription est devenue illégale.

Les médicaments anorexigènes

Les médicaments anorexigènes destinés à être vendus sur ordonnance sont des dérivés d’amphétamine tels que la fenfluramine, qui, pour ses effets graves sur le système cardio-vasculaire, n’est plus recommandé. Le principe de fonctionnement est similaire à celui des amphétamines, et les effets secondaires aussi, y compris physiques et psychologiques comme la toxicomanie, l’insomnie, les palpitations et la tachycardie, la dépression, le s crises d’anxiété fréquentes. Leur prescription est légal, mais sous surveillance médicale stricte.

L’orlistat

L’orlistat ou Xenical, est l’un des médicaments actuellement utilisés pour le traitement de l’obésité. Son action est basée sur le blocage des enzymes de digestion des graisses et de la capacité d’absorption de certains d’entre eux, à savoir les lipases gastro-intestinales. De cette façon, l’organisme réduit l’assimilation des matières grasses de 30% ce qui provoque une perte conséquente du poids. L’amaigrissement survient rapidement, au bout de deux semaines, mais la perte de poids se poursuit jusqu’à un an. Cependant, ce médicament est contre indiqué principalement pour ceux souffrant de troubles intestinaux car l’un des effets de l’Orlistat est l’augmentation de la quantité de matières fécales excrétées. Des huiles et des graisses apparaissent abondamment dans les selles, provoquant flatulences et incontinence. On peut aussi observer chez les sujets une anxiété anormale ainsi que des maux de tête. Le traitement par l’orlistat doit être arrêté après 12 semaines si vous ne l’avez pas perdre plus de 5% de votre poids.

La sibutramine

La sibutramine est un médicament qui agit au niveau des neurotransmetteurs du cerveau tels que la noradrénaline et la sérotonine, en améliorant leur production. Son action est similaire à celle des médicaments antidépresseurs et est particulièrement efficace et puissant sur les personnes grossissant du fait d’un métabolisme lent. Son action principale consiste à réguler la sensation de faim en agissant comme un médicament anorexigène, et à augmenter le métabolisme corporel en stimulant le système nerveux sympathique, libérant ainsi plus de noradrénaline, un élément ayant la capacité d’élever la température du corps et ainsi le métabolisme. Ce médicament est pris généralement pour une période ne dépassant pas 12 mois et son utilisation doit être arrêté si vous ne perdez pas au moins 2 kg en 4 semaines. Bien qu’il soit très efficace, il est à l’origine également de nombreux effets secondaires tels que l’augmentation de la pression artérielle et la fréquence cardiaque. Pour ces raisons, il est contre-indiqué chez les patients sujets à des problèmes coronariens, à l’hyperthyroïdie et des problèmes rénaux.

Les avantages et les inconvénients des médicaments pour maigrir

Difficile de donner un avis positif voire même négatif sur ces médocs car ils ont leur utilité, mais il faut bien noter que, dans certains cas, ceux-ci peuvent être carrément dangereux pour votre santé. Le plus important est de savoir à quoi notre corps peut être sensible, et, suivant le cas, utiliser tel ou tel produit. De toute façon, l’avis d’un docteur et/ou d’un spécialiste en nutrition est INDISPENSABLE !

Avantages des produits pharmaceutiques de régimes

Le principal avantage des médicaments amincissants à ordonnance est leur capacité à pouvoir générer une perte de poids rapide (voire très rapide). Il y aussi un avantage indirect pour les médicaments très actifs : la nécessite d’une prescription d’un médecin, comme pour la sibutramine et l’ orlistat. Ainsi, un spécialiste pourra vous prescrire le meilleur produit et vous suivra, ce qui vous évitera ainsi de graves problèmes de santé. Les autres produits en vente libre à base de plantes présentent l’avantage de provoquer moins d’effets secondaires, mais l’action amincissante n’est efficace que si elle est associée à une alimentation faible en calories et à de l’activité physique et sportive.

Quelles sont les contre-indications possibles ?

Attention à la surconsommation des médocs

Il ne faut en aucun cas abuser des produits anti graisse

Les suppléments à base d’herbes naturelles provoquent pour la plupart des effets secondaires à ne pas négliger. Afin de les éviter, vous devriez prendre ces compléments alimentaires pendant une courte période.

La prise de médicaments dits très actifs de régime nécessitant une ordonnance médicale présente tout de même de réels dangers pour la santé pour ceux qui les prennent, même si ces personnes sont suivies par un docteur. Les effets secondaires et les risques sont beaucoup plus graves que les suppléments, car ils affectent le système nerveux central et le système cardiovasculaire.

Conseils pour ceux qui veulent prendre des médocs pour maigrir

Personnellement, je pense que les vrais médicaments de perte de poids ne sont adaptés que pour les personnes obèses n’arrivant pas à maigrir, et doivent être utilisés sur une période définie par un médecin et une diététicienne. Ces patients doivent bénéficier d’une surveillance médicale stricte. De toute façon, gardez bien en tête qu’il n’existe pas de produits miracles. Pour perdre du poids, il est nécessaire de suivre un régime alimentation équilibrée et structuré, de préférence accompagné par la pratique régulière d’une activité physique.

Pour les compléments alimentaire en vente libre, en fonction des effets secondaires provoqués, vous pouvez les utiliser mais sur une très courte période. Celles et ceux qui me lisent régulièrement ont bien remarqué ma réticence sur ce genre de produits; je ne les trouve pas inutile, mais ce qui me dérange c’est ce que l’on en fait. En effet, chez certaines personnes, prendre un complément de ce type est coutumier et peut devenir même quotidien, et c’est la qu’intervient le danger : n’habituez pas votre organisme à ce type de cachets ! Ils doivent être utilisés sur une courte période. Ne croyez pas non plus qu’ils vous feront maigrir radicalement en une semaine…

Les cachets de régime doivent être exclus en cas de grossesse et d’allaitement, car ils peuvent passer à travers le placenta et le lait et agir sur le fœtus ou le nourrisson.

Laisser un commentaire

Fermer